Papouasie-Nouvelle-Guinée, un univers d’aventure

Papouasie-Nouvelle-Guinée, un univers d’aventure

Annette Brunschwiler, 7. août 2018

En Papouasie-Nouvelle-Guinée, les cultures et traditions ancestrales sont encore bien vivantes. Un pays qui touche, étonne et fascine.

Stella Dielhenn, directrice marketing chez Papua New Guinea Tourism Promotion Authority, vous emmène dans un pays vierge et sauvage. La Nouvelle-Guinée est la troisième plus grande île du monde. La Papouasie-Nouvelle-Guinée, ou PNG en abrégé, constitue la partie orientale avec 600 îles au large. C’est le pays où l’on dénombre le plus de langues différentes: plus de huit cents, ce qui explique pourquoi il y a tant de tribus qui préservent aujourd’hui encore leurs traditions.

Stella Dielhenn en Papouasie-Nouvelle-Guinée

Stella Dielhenn en Papouasie-Nouvelle-Guinée

S’y rendre

Le moyen le plus agréable pour s’y rendre est de passer par Singapour ou Hong Kong, de là il faut compter environ six heures pour atteindre la capitale Port Moresby. Si vous devez passer une nuit à Port Moresby en raison d’une liaison aérienne ou si vous voulez vous acclimater un peu avant de continuer, vous y trouverez de bons hôtels. Avec sa faune et sa flore, le parc naturel mérite une visite.

Sing Sings et festivals

Les Sing Sings sont des cérémonies colorées et bruyantes, avec des chants et des danses au son des tambours et en costumes tribaux. Un Sing Sing peut prendre la forme d’un grand festival, mais peut aussi être une petite représentation traditionnelle d’un village. Les festivals, qui rassemblent jusqu’à 100 tribus, ont lieu dans tout le pays entre mai et novembre.

Mon conseil: lors de la planification de votre voyage, tenez compte des dates des festivals et incluez-les à votre itinéraire, par exemple lors du voyage «Fascinating Papua New Guinea»

Sing Sing à Sepik River, copyright Timo Dersch

Sing Sing à Sepik River, copyright Timo Dersch

Les Hautes-Terres sauvages

Les Hautes-Terres sont un incontournable. La plus haute montagne, le mont Wilhelm, mesure 4509 m. Son ascension et la descente prennent environ deux jours. Les endroits les plus célèbres des Hautes-Terres sont Mount Hagen, Goroka et Tari. Ils sont surtout connus pour leurs spectacles aux mois d’août et septembre, mais valent aussi la peine d’être visités en dehors de la saison des festivals!

Mon conseil: à Tari, rendez une visite aux Huli Wigmen. Ils fabriquent leurs perruques à partir de leurs propres cheveux, le tout accompagné de rituels particuliers.

Huli Wigmen, copyright Amanda Cotton

Huli Wigmen, copyright Amanda Cotton

Sepik, le plus long fleuve de Papouasie-Nouvelle-Guinée

Je recommande également une visite au Sepik, dans le nord du pays. De Port Moresby, vous volez jusqu’à Wewak, d’où vous continuez en voiture avant d’embarquer en canoë. La région est connue pour ses sculptures, souvent en forme de crocodile, un animal spirituellement important.

Mon conseil: passez la nuit dans un des villages, même si l’hébergement est simple. Vous pourrez vous plonger dans la culture des autochtones le long du fleuve et goûter à leur vie quotidienne.

La région côtière

Pour compléter le voyage, je vous recommande de visiter une région côtière ou une île. Sur les îles de New Britain et New Ireland ainsi qu’à Milne Bay et dans la province d’Oro, on trouve des établissements de bonne qualité. Plongée sous-marine ou plongée libre, kayak, observation des oiseaux, randonnée dans les environs ou ascension d’un volcan actif (Rabaul), tout est possible.

Fascinant univers sous-marin, copyright Melanie Benz

Fascinant univers sous-marin, copyright Melanie Benz

Mon conseil: avec son fantastique récif interne, la belle petite île de Lissenung près de New Ireland invite à la détente.

Un dernier mot pour conclure

La Papouasie-Nouvelle-Guinée est un pays d’aventure où le tourisme n’est encore qu’à ses prémices. Les autochtones sont extrêmement chaleureux et amicaux. Une fois que vous avez visité un marché, vous n’arrêtez plus de sourire tant les locaux rayonnent et aiment être photographiés.

Visite d’un marché en Papouasie-Nouvelle-Guinée, copyright Henrik Moeller Nielsen

Visite d’un marché en Papouasie-Nouvelle-Guinée, copyright Henrik Moeller Nielsen

À qui voyage d’un œil vigilant, averti que tout ne se déroulera pas forcément comme prévu, ce pays fascinant, authentique et sauvage laissera des souvenirs indélébiles.

Annette Brunschwiler
Annette BrunschwilerProduct Manager Oceania

Tél. +41 58 569 90 40
Email: direct@travelhouse.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *