Antarctique – la nature à l’état pur

Antarctique – la nature à l’état pur

Markus Hofer, 14. septembre 2012

L’Antarctique est pour la plupart des gens, synonyme de froid, d’icebergs et de manchots. C’était également mon impression auparavant, surtout le froid. La température moyenne tourne autour des +/- 5 degrés.

Comme j’aime beaucoup photographier, j’ai décidé il y a 11 ans de visiter l’Antarctique pour la première fois. Malgré le mauvais temps, j’ai tout de suite été subjuguée par la beauté grandiose de ce continent, surtout les immenses icebergs, le caquetage des milliers de pingouins, le calme et l’air frais et pur. Depuis lors, je suis retournée déjà 6 fois sur le continent blanc. J’ai voyagé à bord de 4 navires différents: le MS Hanseatic, le MS World Discoverer (aujourd’hui le Silver Explorer), sur le brise-glace Kapitan Khlebnikov et sur l’Akademik Shokalskiy.

Manchot empereur, photographié à Ross Sea

Manchot empereur, photographié à Ross Sea

Quelles ont été mes motivations pour me rendre en fait 6 fois en Antarctique et à quelle saison?

À mes yeux, la période la plus plaisante est novembre. Avec un peu de chance, on observe encore en cette saison des blocs de glace itinérants, ce qui est extrêmement passionnant. En outre, il n’y a pas beaucoup de bateaux qui naviguent à cette époque, ce qui peut être un avantage pour aller à terre. Le désavantage dans ce cas, c’est le temps qui est plutôt instable. En plus, c’est à la fin décembre, début janvier que l’on peut voir les petits des animaux, une expérience assurément extraordinaire. Ceci dit, en raison du changement climatique qui se fait fortement ressentir en Antarctique, on rencontre moins de glace flottante mais en contrepartie les petits viennent au monde plus tôt qu’autrefois.

Planifier absolument la Géorgie du Sud

La Géorgie du Sud est pour moi absolument incontournable et appartient à tous les voyages classiques en Antarctique, c’est-à-dire le voyage menant à la péninsule antarctique située au sud de l’Amérique du Sud et passant par la Géorgie du Sud. En particulier, une escale ou plusieurs escales à terre sont obligatoires (selon les vagues et l’horaire de la compagnie maritime) à Salisbury Plain, St. Andrews Bay ou Gold Harbour, où le touriste de l’Antarctique pourra voir le spectacle grandiose des immenses colonies d’empereurs comptant de 200’000 à plus de 400’000 manchots. Émotions fortes garanties. À cela s’ajoutent également les grandes populations d’éléphants de mer, de phoques, de manchots royaux, manchots à aigrette de Moseley et manchots à aigrettes macaroni sans oublier les diverses espèces d’oiseaux surtout les grands albatros qui sont menacés (à cause de la pêche à la palangre).

Grand albatros

Grand albatros

Une visite au Musée de l’Antarctique à Grytviken s’impose également pour tout savoir sur les chasses brutales aux baleines ainsi que les voyages d’autrefois aventureux et courageux des diverses expéditions en Antarctique, (celui entre autre de Sir Ernest Shackleton), des moments passionnants.

Des icebergs à perte de vue

En continuant sur les îles Orcades du Sud, on voit un grand nombre de plaques de glace qui proviennent de la rupture du glacier flottant sur la mer de Weddell. Lors du dernier trajet en Antarctique, j’ai vu au moins une centaine de ces colosses de glaces. C’était une sensation unique que je n’avais encore jamais ressentie. Le plus grand iceberg que j’ai jamais vu était le B15-K dans la Barrière de Ross (au sud de l’Australie / Nouvelle-Zélande) avec une longueur équivalent à Lucerne – Zurich, une largeur de 5 km, 200 m de haut et pesant plus de 400 millions de tonnes. C’était en 2006.

Iceberg au sud des îles Sandwich

Iceberg au sud des îles Sandwich

Une visite à la station de recherche argentine Orcadas est fort intéressante. On peut également y observer des colonies de pingouins (manchots et pingouins d’Adélie).
Autres moments forts: en continuant le trajet en direction de la péninsule antarctique, l’île Half Moon, Neko Harbour et Paradise Bay avec de splendides glaciers ainsi qu’un passage impressionnant dans le canal Lemaire pour se rendre à l’île Peterman et Port Lockroy.

Mes incontournables en Antarctique

Le voyage le plus extraordinaire a été un trajet à travers la Barrière de Ross à bord du brise-glace Kapitan Khlebnikov. Nous nous rendions au Cap Washington pour rencontre des manchots empereurs. Les levers de soleil vers les 3 h du matin qui diffusent leur lumière chaude sur ces animaux sont des moments inoubliables et d’une beauté inouïe. Seuls cinq «fous» de photos ne voulaient pas laisser échapper ce spectacle. Pour moi ce fut l’un des plus beaux moments en Antarctique! On pouvait prendre son temps pour photographier et admirer les tout petits pingouins. Les icebergs eux aussi donnaient un décor somptueux au cadre. En outre, plusieurs vols en hélicoptère au-dessus de la masse de glace sont inclus lors d’un voyage à bord du «Kapitan Khlebnikov», les sensations, les émotions sont indescriptibles. La visite des îles protégées subantarctiques Snares, Campell et Enderby, qui appartiennent toutes à la Nouvelle-Zélande m’a fortement impressionné. Le nombre de visiteurs est limité à 300 – 400 personnes par an. Cela rend donc ces îles très attirantes, car pratiquement isolées des touristes. On peut y observer un très grand nombre d’oiseaux marins.

Kapitan Khlebnikov dans la Barrière de Ross

Kapitan Khlebnikov dans la Barrière de Ross

Un autre de mes plus beaux voyages s’est également passé, il y a deux ans à bord du Kapitan Khlebnikov: nous nous sommes rendus à travers la mer de Weddell à la station Neumayer, station de recherche allemande. Nous y avons vu des colonies d’empereurs, des icebergs époustouflants et sur le retour, avons visité les îles peu fréquentées de Sandwich du Sud.

Pour des raisons économiques, les trajets en Antarctique avec le Kapitan Khlebnikov ont pris fin en 2012. Comme alternative, l‘Ortelius navigue toujours vers les colonies d’empereurs.

Celui qui a une fois goûté de près la beauté de l‘Antarctique, est vite atteint du virus de la nostalgie et fera tout pour y revenir le plus vite possible.

[photos]

Est-ce que cela vous a intéressé ou êtes-vous déjà allé en Antarctique?

  • Faites-nous part de vos expériences de voyages et apportez vos commentaires à ce blog.
  • Si vous désirez plus d’informations concernant les voyages en Antarctique, n’hésitez pas à me contacter personnellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *