À la découverte du monde enchanteur d’Oman

À la découverte du monde enchanteur d’Oman

Cornelia Schürch, 4. mars 2016

Enfin les valises sont faites et je me réjouis de mon premier voyage en Oman. Je choisis la variante la plus rapide et confortable pour m’y rendre: Zurich–Mascate non-stop avec Oman Air.

L’Airbus 330 séduit par un espacement particulièrement grand entre les sièges et d’un programme de divertissement proposant films et jeux; Internet sans fil à bord. La gentillesse de l’équipe internationale s’ajoute aux agréments à bord: le vol semble passer en un rien de temps!

L'Airbus 330 est équipé de grands écrans tactiles LED.

L’Airbus 330 est équipé de grands écrans tactiles LED.

Arrivée en Oman

Après 6 heures de vol seulement, j’atterris à Mascate. Je me suis offerte le luxe de me rendre au Plaza Premium Lounge, afin de savourer mon café pendant que le personnel s’occupe de mes formalités d’entrée.

Le transfert a été organisé à l’avance. Un collaborateur de notre agence sur place, très sympathique, vient me chercher et me conduit au Shangri-La Barr Al Jissah Resort.

Un hôtel pour tomber amoureux

Mes premières impressions de Mascate sont époustouflantes. Je pense ne jamais avoir vu une ville aussi propre, les rues sont ourlées de fleurs de toutes les couleurs: époustouflant, tout simplement! Arrivée au Shangri-La Barr Al Jissah Al Bandar, j’explore d’abord le site. L’établissement se compose de trois hôtels, d’une longue plage de sable, de plusieurs restaurants et bars, d’une lazy river pour les enfants et d’un espace de bien-être accueillant. On y trouve tout ce que l’on peut désirer pour passer quelques jours parfaits au bord de la mer.

Mascate offre un grand éventail d’excursions. Curieuse comme je suis, je pars à la découverte. Le Bait al Zubair, musée ethnologique, sera mon point de départ pour plonger dans la culture du sultanat d’Oman.

Vie culturelle

Ensuite, je visite la mosquée du Sultan Qabus, l’une des œuvres les plus importantes du pays et l’une des plus grandes mosquées du monde. Elle fut inaugurée solennellement en 2001, après seulement 6 ans de construction. Les touristes sont autorisés à pénétrer les lieux, mais en respectant les prescriptions vestimentaires.

Mosquée du sultan Qabus

Mosquée du sultan Qabus

Le palais royal Al Alam fait partie des incontournables bien que la visite se fasse uniquement de l’extérieur. La résidence fut ouverte en 1972 pour des évènements publics.

Palais du sultan Al Alam

Palais du sultan Al Alam

Du côté maritime, la demeure est défendue par deux fortifications, datant de l’époque portugaise. En raison de leur construction si particulière, elles font partie des bastions les plus importants du pays. Le palais abrite aussi une maison d’hôtes.

La toute dernière nouveauté, le Royal Opera House, a été ouvert en 2011 pour la compagnie nationale, mais aussi pour des opéras, concerts et pièces de théâtre du monde entier.

Royal Opera House, inauguré en 2011

Royal Opera House, inauguré en 2011

Cap sur le reste de l’Oman!

 

Au bout de trois jours détendus à Mascate, départ pour un petit circuit. Le premier arrêt a lieu au marché aux poissons de Seeb, situé un peu au nord de Mascate.

Nous continuons sur une route tout-terrain traversant le Wadi Bani Awf. Je vous conseille de n’entreprendre ce trajet qu’avec un chauffeur local. Nous longeons sur notre route cahoteuse des paysages aussi magnifiques que diversifiés. Après environ 2 heures, nous arrivons à Al Hamra.

Bilad Sayt

Bilad Sayt

Le village en terre d’agile est presque vide. L’une des maison a été transformée en musée donnant un aperçu de la vie des anciens habitants.

Al Hamra

Al Hamra

Ne manquez pas la visite de Nizwa. Pour commencer, le fort de la tour ronde offre une vue magnifique sur les environs. Au marché voisin, vous trouverez viande, poissons et légumes tout comme d’innombrables souvenirs. Le marché de bétail de Nizwa est organisé chaque vendredi, donc mieux vaut y aller ce jour de la semaine.

Vue de la tour ronde

Vue de la tour ronde

Souk de Nizwa

Souk de Nizwa

En continuant pour Jebel Akhdar, nous passons devant le village pittoresque de Birkaut al Mauz, doté de milliers de bananiers.

Départ dans le désert omanais

La prochaine étape mène dans le désert. Le trajet, long de 220 km, dure environ 3 heures. Voici quelques impressions du voyage. Enfin, la première dune de sable en vue! Avant de partir au campement, nous nous arrêtons chez une famille bédouine qui nous offre du café et des dattes. Peu après, nous arrivons à notre hébergement. Pour assister au coucher du soleil, je monte sur les dunes voisines d’où le panorama est splendide!

Desert Nights Camp

Desert Nights Camp

Ensuite, la route nous ramène à Mascate, mais pas sans nous offrir encore quelques curiosités à voir. Ainsi faisons-nous un détour par Wadi Bani Khalid. Après une petite promenade de 10 minutes, nous arrivons dans ce bassin naturel.

Wadi Bani Khalid

Wadi Bani Khalid

Apparemment, les habitants apprécient ce lieu pour se baigner et pique-niquer. Continuation jusqu’au port maritime de Sour où je visite l’un des chantiers de boutres. Ces voiliers arabes traditionnels sont de véritables chefs d’œuvre artisanales! Les deux bateaux ont été vendus au Quatar.

Chantier de boutres de Sour

Chantier de boutres de Sour

Se rafraîchir à la plage de Fins?

Sur le retour, nous nous arrêtons à la plage de Fins, étape bien agréable pour se rafraîchir dans l’eau. Nous traversons ensuite un paysage semblable à de la savane, d’ailleurs nous y apercevons quelques gazelles.

Notre but est le Bimah Sinkhole. Selon les habitants, un météorite se serait abattue sur la terre causant le trou d’eau, mais il est plus probable qu’un cours d’eau passant sous la pierre ait provoqué l’effondrement des formations rocheuses. Le sinkhole abrite de l’eau salé tout comme de l’eau douce. Pour terminer, nous traversons le paysage diversifié du Wadi Arbayeen. Les couleurs changeantes, du rouge au noir en passant par l’or et le blanc, sont fascinantes!

Peu après, nous arrivons à notre destination finale: Mascate. Je passe la dernière soirée à l’Al Bustan Palace, géré par le Ritz-Carlton. Un véritable palais doté d’une plage magnifique dont je profite pour prendre un dernier verre. L’Oman m’a enchanté! Je reviendrai… Ma‘salama!

Cornelia Schürch
Cornelia SchürchProduct Manager Arabie chez Travelhouse

N'hésitez pas à contacter nos nos spécialistes de l'Arabie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *