La Gaspésie, beauté cachée du Canada

La Gaspésie, beauté cachée du Canada

Katja Krüsi, 4. octobre 2018

Des falaises abruptes, des plages de sable fin et des montagnes imposantes, le tout associé à l’hospitalité des autochtones: tous les ingrédients sont réunis pour des vacances relaxantes et passionnantes dans une région encore méconnue du Canada.

Un regard sur le passé

Le parc national de Miguasha est connu pour sa multitude de fossiles intacts d’anciennes espèces marines et fait partie d’un des sites archéologiques les plus variés du monde. Pendant l’été, il est possible de se lancer à la recherche de ces trésors du passé, accompagné d’un professionnel, bien entendu. L’exposition interactive et guidée est ouverte toute l’année, le personnel compétent est heureux de guider les visiteurs à travers un voyage qui remonte aux origines de notre planète.

Parc national de Miguasha

Un itinéraire spectaculaire le long du littoral

Cet itinéraire côtier, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, garantit des points de vue fantastiques jusqu’au parc national de Forillon. Le départ donne un avant-goût de ce qui vous attend, avec une vue sur le célèbre «Rocher Percé». Il surgit à l’improviste, après un virage et a vraiment de quoi impressionner!

Rocher Percé

Poursuite vers Gaspé en passant par Percé, puis traversée de la rivière pour atteindre le parc national de Forillon. Ses plages de sable fin en font un lieu propice à la baignade. D’innombrables chemins de randonnée permettent d’admirer la vue fantastique sur les falaises abruptes le long de la côte.

Parc national de Forillon

Les points phares

C’est surtout la côte nord de la Gaspésie qui est ponctuée de phares historiques à la situation stratégique. Certains fonctionnent encore et servent à indiquer aux bateaux la route jusqu’aux prochains ports. Deux phares valent tout particulièrement le coup d’œil pour une séance photo: le Cap des Rosiers et La Martre. Rimouski abrite le site historique maritime de Pointe-au-Père. Il est possible de monter tout en haut de ce phare et d’admirer le point de vue. L’exposition du naufrage de l’«Empress of Ireland», l’un des navires les plus importants pour l’immigration européenne au début du XXe siècle, est tout aussi impressionnante.

 

Phare de Cap-des-Rosiers

Petit mais raffiné

Tout comme l’ensemble de la péninsule, le parc national du Bic séduit non pas par sa taille mais par la diversité de son paysage. Au début, le regard est porté sur l’impressionnant fleuve Saint-Laurent, avant de pouvoir distinguer les dizaines de phoques sur le bras de terre. Idéal pour une petite étape intermédiaire même avec des enfants.

Parc national du Bic

Et pour finir en beauté, Rivière-du-Loup réserve à ses visiteurs des couchers de soleil romantiques qui n’ont rien à envier à ceux d’Hawaï (et j’en sais quelque chose…). La Gaspésie, un joyau du canada oriental, encore peu couru, un lieu où la nature peut déployer toute sa puissance et où les autochtones accueillent les voyageurs chaleureusement.

Coucher de soleil à Rivière-du-Loup

Katja Krüsi
Katja KrüsiProduct Manager Canada & Alaska

Tél. +41 58 569 90 45
Email: direct@travelhouse.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *