Alaska – Vol jusqu’au mont McKinley

Alaska – Vol jusqu’au mont McKinley

Stefan Schweizer, 17. juillet 2012

Le petit avionAujourd’hui, une surprise nous attend! Nous arrivons à Talkeetna qui se trouve à 2 h 30 de route  au nord d’Anchorage en direction de Denali et Fairbanks. Au panneau «K2 Aviation», nous bifurquons sur la place de stationnement. Maintenant, il est clair, nous savons de quoi il en ressort, à savoir un vol panoramique. De quoi combler toutes les attentes.

Comme c’est la fin juin, nous vivons une chaude journée estivale en Alaska. Au lointain, on aperçoit les sommets enneigés de la chaîne d’Alaska, parfois couverts de nuages. Le mont McKinley doit se trouver par là derrière!

Une odeur de kérosène flotte dans l’air et l’on entend le bruit des moteurs qui tournent. Une dame très gentille nous fournit les informations concernant le déroulement de ce qui nous attend, de même, nous devons encore remplir des formulaires. Les gens relativement sensibles avalent quelques comprimés; on sent l’excitation monter. D’autres personnes arrivées avant nous attendent leur vol, mais on a pas le temps de s’ennuyer. De la terrasse, nous observons le ballet des arrivées et départs des petits avions. Les participants aux excursions et les guides de montagne, s’en retournant probablement du camp de base, trient leur équipement.

Finalement, nous pouvons embarquer. Chaque passager dispose d’écouteurs. Randy, notre pilote, est aux commandes d’un «De Havilland Beaver» de 7 places et survole aisément les multiples nuages; il a déjà une expérience de 14 ans chez «K2 Aviation». Tout d’abord, nous volons au-dessus de la plaine et l’on aperçoit les bras des rivières serpentant en d’innombrables courbes dans de larges vallées. On s’approche lentement des montagnes et passons devant des sommets enneigés et des vallées couvertes de glaciers. On change constamment de direction dans ce labyrinthe rocheux, même les passagers habitant l’arc alpin sont impressionnés!

en vol

Tout d’un coup, notre pilote nous montre le camp de base des expéditions au McKinley. On y voit plusieurs tentes et personnes car le mois de juin est encore la saison de l’escalade. Puis, nous avons devant nous le mont McKinley, si imposant et magnifique! Avec ses 6194 m, c’est la plus haute montagne d’Amérique du Nord et son nom lui vient du 25e président des États-Unis, William McKinley. Auparavant, elle se nommait Denali («la haute» en athabaskan), les autochtones utilisent encore ce nom à l’heure actuelle.

Randy prévoit de se poser sur un glacier. Tout d’abord, il vole lentement au-dessus du lieu où il veut atterrir; tout semble en ordre. Il dirige son appareil afin de se poser à contresens de la pente. Une fois sur place, il met directement son avion en situation de départ, ainsi le décollage sera facilité sur la pente descendante. Notre pilote éteint le moteur et nous pouvons descendre pour faire nos premiers pas sur le glacier. Bien que les crevasses ne soient pas visibles, nous nous sentons en sécurité. Nous prenons des photos et faisons une bataille de boules de neige, mais Randy nous demande quelques secondes de silence afin de profiter de la quiétude absolue des lieux. Un silence de mort, quelque chose de très inhabituel pour des citadins comme nous.

Gletscherlandung

Atterrissage sur le glacier

Le retour à la base aérienne est à nouveau spectaculaire et fort diversifié. Le petit avion est parfois secoué, mais notre pilote expérimenté nous mène sans problème à Talkeetna.

Plus de la moitié des visiteurs du parc national Denali n’ont pas le privilège de voir le mont McKinley, car très souvent le sommet est caché par des nuages. Le fait que nous serons le lendemain dans le parc national Denali, sans savoir à l’avance si l’on verra ou pas le mont McKinley, nous rend très heureux d’avoir effectué ce vol. Les images accumulées aujourd’hui  resteront à jamais gravées dans notre mémoire.

Avez-vous envie de faire un voyage riche et varié en Alaska?

Je vous conseillerai bien volontiers.

 

Nos excursions autour du mont McKinley

Êtes-vous déjà allé en Alaska? Quelles expériences y avez-vous faites?

Faites-nous part de vos expériences et commentez cet article.

Stefan Schweizer
Stefan SchweizerResponsable de succursale Travelhouse Berne

Laupenstrasse 5
3001 Berne

Tél. +41 31 380 84 40
Email: bern@travelhouse.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *