La faune du Costa Rica

La faune du Costa Rica

Natalie Lack, 8. août 2014

Le Costa Rica est bien connu pour la richesse de sa faune et de sa flore. D’innombrables parcs nationaux et réserves naturelles invitent le visiteur à découvrir le pays. Je vous en présente ci-après mes deux hauts lieux de prédilection.

Jaguar Rescue Center

L’Espagnole Encar Garcia et son mari italien Sandro Alvian ont mis sur pied une station d’accueil d’animaux sauvages blessés sur leur terrain privé au sud de Puerto Viejo de Limón, au bord de la côte des Caraïbes. De nombreux animaux ayant perdu leurs mères ou vécu d’autres expériences traumatisantes dépendent de l’aide humaine.

Paresseux, Jaguar Rescue Center à Puerto Viejo (Copyright: Wilma Compton, wilmacompton @ flickr)

Paresseux, Jaguar Rescue Center à Puerto Viejo (Copyright: Wilma Compton, wilmacompton @ flickr)

Le Jaguar Rescue Center accueille temporairement singes, chats sauvages, paresseux, ratons laveurs, fourmiliers, marsupiaux, reptiles, amphibies et oiseaux. Même quelques serpents venimeux vivent derrière d’épaisses vitres de terrariums dans un environnement naturel.

Rainette aux yeux rouges (grenouille feuille), Jaguar Rescue Center à Puerto Viejo  (Copyright: Matt MacGillivray, qmnonic @ flickr)

Rainette aux yeux rouges (grenouille feuille), Jaguar Rescue Center à Puerto Viejo (Copyright: Matt MacGillivray, qmnonic @ flickr)

Le but est d’intégrer les animaux hébergés dans la réserve naturelle de 45 ha de La Ceiba située à proximité. Durant leur séjour au Jaguar Rescue Center, les animaux sauvés mais souvent blessés sont soignés, retapés et préparés à affronter leur nouvel environnement.

Amazone à joues jaunes, Jaguar Rescue Center, à Puerto Viejo (Copyright: Wilma Compton, wilmacompton @ flickr)

Amazone à joues jaunes, Jaguar Rescue Center, à Puerto Viejo (Copyright: Wilma Compton, wilmacompton @ flickr)

Les visiteurs sont les bienvenus à la station d’accueil comme dans la réserve naturelle de La Ceiba. Le Jaguar Rescue Center organise des tours accompagnés en groupe ou privés au cours desquels ils en apprennent plus sur les protégés d’Encar et Sandro qu’ils peuvent même approcher de très près.

Paresseux, Jaguar Rescue Center à Puerto Viejo (Copyright: Matt MacGillivray, qmnonic @ flickr)

Paresseux, Jaguar Rescue Center à Puerto Viejo (Copyright: Matt MacGillivray, qmnonic @ flickr)

La forêt vierge de la réserve naturelle de La Ceiba représente 90 % de la biodiversité du Costa Rica. Il y a donc de bonnes chances de pouvoir y observer de nombreux animaux comme toucans, perroquets, grenouilles multicolores, etc. et peut-être même d’y rencontrer l’un ou l’autre des anciens protégés du Jaguar Rescue Center.

Durant les tours accompagnés, le visiteur en apprend plus sur la flore et faune locales et sent battre le pouls de la forêt tropicale.

Une visite du Jaguar Rescue Center et de la réserve naturelle de La Ceiba est vraiment digne d’intérêt et laisse des souvenirs ineffaçables.

Toucan, Jaguar Rescue Center à Puerto Viejo (Copyright: Wilma Compton, wilmacompton @ flickr)

Toucan, Jaguar Rescue Center à Puerto Viejo (Copyright: Wilma Compton, wilmacompton @ flickr)

Crocodiles du Río Tárcoles

Quel visiteur ne fut pas une fois ou l’autre légèrement déçu de l’enclos des crocodiles du zoo de Zurich. En effet, il n’y vit qu’un petit crocodile pas très impressionnant, immobile, le regard fixé sur l’arrière de l’enclos. C’est autre chose au Costa Rica!

La route côtière «Costanera Sur» (Carretera 34) part presque au niveau de San José et en longeant plus ou moins la côte Pacifique conduit à Palmar Sur. À la hauteur du parc national Carara la route traverse le fleuve Tárcoles.

Crocodiles du Río Tárcoles

Crocodiles du Río Tárcoles

Celui qui n’y fait pas d’arrêt ne peut s’en prendre qu’à lui-même. En effet, du pont, on y observe de «vrais» crocodiles. Pas des exemplaires fluets comme au zoo de Zurich, mais des bêtes géantes, terrifiantes; pas seulement une ou deux mais tout un bataillon.

Et quiconque ne se satisfait pas de la vue du pont pourra entreprendre un tour en bateau sur le fleuve afin d’approcher les bêtes.

Veuillez contacter nos spécialistes

Salinatours – Amérique centrale et du Sud et Cuba
Tél. 058 569 95 06
Email: direct@travelhouse.ch
Lu-ve: 08 h 30 – 18 h 00

Nos spécialistes de Salinatours se réjouissent de pouvoir vous donner d’autres infos, de vous conseiller ou de vous composer un voyage personnalisé.

 

Natalie Lack
Natalie LackSales and Operations Latin America

N’hésitez pas à contacter nos spécialistes d’Amérique centrale et du Sud.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *