Parc national de Prince Albert, la porte du Nord sauvage

Parc national de Prince Albert, la porte du Nord sauvage

Saskia Weber, 14. novembre 2017

À la pointe sud de la plus vaste région forestière du Canada, dans le parc national de Prince Albert, le visiteur découvre une mosaïque de forêts, mousse de toundra et lacs d’une beauté incomparable. Ce parc est situé à 200 km au nord de Saskatoon et occupe une surface de 4000 km2.

Lac Waskesiu, paradis des activités extérieures

Le lac Waskesiu, bordé de plages de sable basses et de pompeux ports de plaisance, constitue le point de départ d’entreprises de tous genres. Ce n’est pas pour rien que se sont établis de nombreux prestataires de services offrant et logements et activités dans ce centre de villégiature du même nom. Les vacanciers n’ont que l’embarras du choix: ai-je envie de randonnée, tour en canoë, équitation, promenade en bateau, pêche, observation de la faune, ou est-ce que je désire paresser simplement au bord du lac ensoleillé?

agréable promenade au bord du lac Waskesiu. Source photo: Greg Huszar Photography.

Agréable promenade au bord du lac Waskesiu. Crédit photo: Greg Huszar Photography.

Conseil d’initié: arrière-pays pour débutants

Ainsi pourrait-on appeler la randonnée allant vers la Grey Owl Cabin dans l’arrière-pays. Le chemin bien balisé conduit vers la célèbre cabane du trappeur de parents anglais Archie Belaney qui s’inventa une identité amérindienne vers 1930 et se fit connaître sous le nom de «Grey Owl» ou chouette cendrée. Durant son séjour au parc national de Prince Albert, il évolua en devenant l’un des premiers écologues du début du vingtième siècle. En compagnie de sa femme, de sa fille et d’une famille de castors, Grey Owl vivait dans une petite cabane au bord du lac Ajawaan. Pour atteindre celle-ci en empruntant un chemin circulaire, il faut faire 40 kilomètres. La plupart des randonneurs effectuent cette distance en deux jours. L’itinéraire consiste en un tronçon sinueux le long de la rive orientale du lac Kingsmere et qui traverse l’immensité luxuriante de la forêt. Le long de ce trajet, il n’est pas rare d’apercevoir des ours noirs qui viennent se remplir la panse de baies sauvages.

Randonnée jusqu’à la Grey Owl’s Cabin. Crédit photo: Greg Huszar Photography

Randonnée jusqu’à la Grey Owl’s Cabin. Crédit photo: Greg Huszar Photography.

Bonne pêche à la Saskatchewan!

La Saskatchewan est fier de ses 100 000 lacs et rivières qui offrent les meilleures conditions aux pêcheurs. Aussi bien des pêcheurs expérimentés que des débutants y trouvent leur bonheur. 100 000 lacs signifient qu’un pêcheur pourrait quotidiennement pendant 270 années pêcher dans des eaux différentes. Ces eaux profondes et glaciales situées dans des régions désertes du parc offrent les meilleures conditions pour pêcher les brochets, truites de rivière et ombres arctiques, et notre ami le doré jaune ou sandre nord-américain qui abonde dans la région. Vous pouvez obtenir une licence de pêche à la ligne via internet environment.gov.sk.ca ou sur place.

pêcher lors d'un coucher de soleil.

Pêcher lors d’un coucher de soleil.

Belles plages de sable et escapades idylliques en canoë

Au cœur du parc a pris place le Waskesiu Marina Adventure Centre. Bateaux de pêcheurs, canoës et kayaks peuvent y être loués à l’heure ou pour des virées de plusieurs jours. Et que diriez-vous d’un sympathique tour en canot sur le lac couronné par une croisière Dinner-on-the-Lake?

Tour en canoë idyllique Crédit photo: Greg Huszar Photography

Tour en canoë idyllique Crédit photo: Greg Huszar Photography.

Stand up paddle en contrée sauvage

«Kisiskatchewani Sipi» ou rivière rapide, ainsi prénommèrent les Indiens Cree la Saskatchewan River en donnant ainsi leur nom à cette province ensoleillée de la région des Prairies au cœur du Canada. Bien trouvé car un huitième de la surface de la Saskatchewan consiste en des étendues d’eau froide. Le vacancier désirant éprouver de nouvelles sensations outre la pratique des sports nautiques habituels devrait simplement s’essayer au «SUPen», c’est-à-dire le stand up paddle. Sans aucune connaissance préalable, il est possible de louer une planche au bord du lac Waskesiu, puis de glisser sur les eaux et d’admirer les magnifiques paysages défilant sous une autre perspective.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *