Les recoins secrets de la Colombie britannique

Les recoins secrets de la Colombie britannique

Saskia Weber, 14. décembre 2017

La côte de la Colombie britannique compte des régions méconnues et pittoresques avec de nombreux sites intéressants. Le Cariboo Chilcotin Country et la Sunshine Coast appartiennent pour moi aux plus beaux recoins secrets du Canada.

Cariboo Chilcotin Country

Les 455 kilomètres d’autoroute entre Bella Coola et Williams Lake sont un véritable plaisir. Le col de Heckman permet d’accéder au parc provincial Tweedsmuir, unique en son genre. La route se poursuit le long de fleuves et de lacs au pays des cowboys et à travers un immense plateau jusqu’à la ville de Williams Lake.

Crépuscule sur les bords du lac Anahim

Crépuscule sur les bords du lac Anahim

Bella Coola, petite mais ravissante

Avec ses quelque 2000 habitants, Bella Coola est une petite ville en bord de mer à 428 kilomètres à vol d’oiseau de Vancouver. C’est une destination très connue et appréciée des aventuriers, des baroudeurs et des amoureux de la nature. Cette petite ville de la Bella Coola Valley est entourée par l’océan Pacifique, d’imposantes montagnes côtières et les vastes étendues du parc provincial Tweedsmuir. Dans les années 1950, Bella Coola n’était accessible que par voie d’eau. Les habitants des deux côtés du col de Heckman ont mis la main à la pâte et construit eux-mêmes avec deux bulldozers la route de jonction de 30 kilomètres de long qu’ils ont appelée «Freedom Highway». Une partie de cette route surnommée «Hill», qui porte le numéro officiel «20», est encore aujourd’hui une route de terre avec une pente à 18 %.

Col de Heckman près du parc provincial Tweedsmuir

Col de Heckman près du parc provincial Tweedsmuir

Des orques et des aigles au Discovery Coast Passage

L’idéal est de conjuguer le trajet de Williams Lake à Bella Coola avec la liaison directe en ferry jusqu’à Port Hardy sur l’île de Vancouver assurée par BC Ferries. La traversée, qui dure dix heures, permet souvent d’observer des baleines à bosse, des orques, des otaries et des aigles à tête blanche.

Plus d’animaux sauvages que d’habitants

La richesse de la faune du Cariboo Chilcotin Country est extrêmement impressionnante. Cette région compte plus de grizzlys, d’ours noirs, d’élans, de cerfs, de loups et de chèvres de montagne que d’humains. Des circuits en bateau au départ de Bella Coola permettent de rejoindre la merveilleuse forêt pluviale du Grand Ours (Great Bear Rainforest). La rivière Atnarko est idéale pour observer les ours. Le Terra Nostra Guest Ranch fera le bonheur des passionnés d’équitation.

Des vaches Highland broutent paisiblement au Terra Nostra Guest Ranch

Des vaches Highland broutent paisiblement au Terra Nostra Guest Ranch

Sunshine Coast – une parenthèse hors du temps

Au nord-ouest de Vancouver s’étend sur 180 kilomètres de long un paradis de forêts humides aux arbres recouverts de mousse, de jolies villes côtières et d’îles. Cette côte fait honneur à son nom et a été ainsi baptisée à juste titre étant donné ses 2400 heures d’ensoleillement par an.

Routes sans issue

La Sunshine Coast est uniquement accessible en ferry ou en hydravion. BC Ferries relie Horseshoe Bay sur le continent à Langdale et Powell Rivera à Comox sur l’île de Vancouver. Earls Cove et Saltery Bay sont aussi uniquement accessibles en ferry. Sur le trajet, on peut voir les impressionnantes chutes de Harmony Falls hautes de 420 mètres.

Paysages uniques le long de la Sunshine Coast

Paysages uniques le long de la Sunshine Coast

Powell River et Lund

Powell River est merveilleusement situé entre océan et forêts. On trouve de superbes lacs et rivières dans les environs. Des circuits d’observation des baleines y sont organisés, ainsi que dans le village de Lund plus au nord. Des otaries, tortues de mer et phoques s’ébattent souvent sur la côte.

Le port de Lund au coucher du soleil

Le port de Lund au coucher du soleil

Vacances sportives

La Sunshine Coast est idéale pour la plongée, le kayak, la pêche et l’observation des animaux sauvages. La randonnée facile de quatre kilomètres de long jusqu’au point de vue de Sechelt Inlet et de Jervis Inlet dans le parc provincial des Skookumchuck Narrows offre de merveilleux panoramas. Les tourbillons pendant les changements de marée sont spectaculaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *