Splendeur colorée de l’été indien canadien

Splendeur colorée de l’été indien canadien

Saskia Weber, 25. octobre 2018

«Indian Summer», tel est le nom donné aux dernières journées chaudes de l’été et aux premières de l’automne. C’est alors que le feuillage des forêts du Canada et de la Nouvelle-Angleterre commence à arborer toute une gamme de tons allant du pourpre au vermillon en passant par l’or et le cuivre. La splendeur de cette profusion de couleurs dans les vastes forêts paisibles est incomparable et inoubliable!

Verbunden ist diese Periode mit einem erneuten Temperaturanstieg auf teilweise über 20° C und einem oft strahlend blauen Himmel.

L’été indien en Amérique du Nord

Bien que le terme utilisé en Europe de l’«été de la Saint-Martin» désigne cette même période de beau temps, nos douces journées automnales ne peuvent se comparer à celles de l’Amérique du Nord. La variété et la luminosité des couleurs de l’été indien ne se retrouvent pas dans les forêts européennes.

Il y a diverses interprétations pour expliquer la génèse du nom «été indien». Son origine remonte sans doute à la mythologie indienne. Selon une légende, le sang des ours tués coulerait dans les entrailles de la terre et serait absorbé par la sève des arbres, causant ainsi la couleur rouge des feuilles.

L’explication aussi répandue est que les colons blancs, considérant les cadeaux des Indiens comme sans valeur, auraient fait de même avec cette belle période automnale en l’estimant être un été incomplet d’où l’expression d’«été indien».

Une troisième définition se base sur le fait que l’été indien était la période de l’année la plus importante pour les Indiens car marquant la haute saison de la chasse.

L’explication biologique de la coloration des feuilles est par contre très claire: en automne, l’interruption du flux de la sève dans les tiges des feuilles provoquée par le raccourcissement des jours, en est la cause.

Le vert de la chlorophylle se décolore et révèle les divers composants chimiques sous-jacents (dont sucre et tannin), responsables des colorations typiques de rouge, orange et jaune des essences arboricoles.

Normalement, les feuilles se colorent tout d’abord dans les régions montagneuses et au nord. Sur les flancs montagneux du sud du Canada, la coloration du feuillage (en américain: foliage) débute déjà à la fin août. Elle s’étale alors en continu et aussi par à-coups selon les conditions météorologiques, vers le sud.

Der typische Indian Summer in den Neuenglandstaaten der USA

Le typique été indien en Nouvelle-Angleterre aux États-Unis.

Le typique été indien débute au sud du Canada oriental puis se propage aux États-Unis en Nouvelle-Angleterre. Il est à son paroxysme entre le début octobre au nord et la fin octobre au sud.

Selon les conditions météorologiques, les périodes peuvent diverger. Un début précoce de gel nocturne accélérera la coloration du feuillage. Toutefois, si le début de l’automne est chaud et ensoleillé, le processus sera ralenti.

Surtout la Nouvelle-Angleterre et le Canada de l’Est reçoivent chaque année la visite de milliers de touristes bien nommés «leaf peepers» (admirateurs de feuillage), lesquels se réjouissent de la beauté du spectacle.

Le fameux «peak point» soit le degré maximum de coloration, ne dure qu’un bref moment et après un ou quelques jours, les couleurs déclinent.

Afin d’admirer la superbe fusion de couleurs à son apogée, les offices de tourisme locaux mettent à la disposition des touristes en automne une ligne téléphonique permettant de s’informer des progrès de la coloration du feuillage.

La 5e saison du Canada

L’«été indien» est le nom donné aux derniers jours d’été car c’est à ce moment-là que les Indiens procédaient à la récolte.

Les provinces de l’Ontario et de la Nouvelle-Écosse sont particulièrement recherchées durant cette période. Au début octobre, le feuillage des forêts commence à arborer toute une gamme de tons allant du pourpre au vermillon en passant par l’or et le cuivre. La splendeur de cette profusion de couleurs dans les vastes forêts paisibles est incomparable et inoubliable!

Der «Indian Summer» in Ontario

L’«été indien» en Ontario

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *