Conseils pour un 2e voyage au Myanmar

Conseils pour un 2e voyage au Myanmar

André Seiler, 20. novembre 2018

Aucun autre pays de l’Asie du Sud-Est n’incarne aussi bien l’authenticité et la pureté que ce pays du golfe du Bengale.

L’héritage culturel du Myanmar et le charme de sa population, parmi tant d’autres facteurs, séduisent les touristes qui ont beaucoup voyagé. Les visiteurs néophytes tombent sous le charme des temples de Bagan, du lac Inlé pittoresque ou de l’ancienne cité royale de Mandalay. Ces hauts lieux touristiques ont tous une liaison aérienne, et combinés, ils garantissent un voyage inoubliable. À bien regarder sur la carte, on remarque que ces trois sites sont concentrés dans un périmètre relativement petit au centre du pays. Allant de l’immense étendue des montagnes de l’Himalaya jusqu’à la péninsule malaise, le pays aux pagodes d’or a encore bien plus à offrir. Ainsi, ceux qui ont déjà succombé une première fois au charme du Myanmar ont de bonnes raisons de planifier un autre voyage tant ce pays est varié.

La rivière Chindwin

Les deux destinations mentionnées ci-dessous conviennent parfaitement à des voyageurs qui se sont déjà rendus au Myanmar.

Une croisière fluviale sur le Mékong

Sur les rives du majestueux Irrawaddy à Bagan, il est difficile de ne pas remarquer tous les bateaux touristiques. La croisière fluviale jusqu’à Mandalay est un véritable dépaysement après le voyage aérien. Elle se combine très bien à un circuit classique. La plupart des logements flottants ont été construits sur le modèle des bateaux à roues de l’époque coloniale et offrent tout le luxe imaginable. À mi-parcours, le Chindwin se jette dans l’Irrawaddy. Le plus grand affluent prend sa source dans l’État de Kayin reculé, puis coule parallèlement à la frontière indienne dans la plaine centrale. De son embouchure jusqu’à la ville d’Homalin, il est navigable sur 650 kilomètres. Comme il est étroit et longe la chaîne de montagnes occidentales, la vue époustouflante sur le paysage vaut à elle seule le détour. Dans ce coin reculé du pays, le tourisme n’en est qu’à ses premiers balbutiements et ce voyage en bateau offre le meilleur confort. Cette région montagneuse isolée ne recèle certes aucun vestige des grandes civilisations, mais les visiteurs seront récompensés par des scènes variées et chaleureusement salués par des villageois curieux. Une expérience inouïe pour les amateurs de nature.

bateau pandaw

Le rocher d’Or

Un crochet dans le sud

Lorsqu’on quitte Yangon pour se mettre en chemin vers le sud, c’est généralement dans le but d’admirer le rocher d’Or. Suspendu au sommet d’une montagne, ce gros rocher entièrement recouvert d’or semble tenir en équilibre au-dessus de l’abîme. Bien souvent après une nuit, le voyageur retourne à Yangon, même si plus au sud encore, les États indépendants de Mon et Kayin offrent quelques surprenantes découvertes hors des sentiers battus. Notamment la région autour de Pa-An, qui, avec ses roches karstiques vertes, ressemble à un véritable paysage de conte de fées. Le meilleur point de vue sur les alentours se trouve à plus de 700 m de haut sur le mont Zwekabin en forme de cône. En suivant le Saleun, on arrive à Mawlamyine près de son embouchure. Autrefois connu sous le nom de Moulmein, ce port servit de premier bastion britannique dans l’ancienne Birmanie, avant que Rangoon ne devint sa capitale. Aujourd’hui encore, les bâtiments historiques témoignent de l’ère coloniale, du temps où l’Empire donnait aussi le ton dans cette partie du monde. En plus de la vieille ville, de ravissantes curiosités attendent également les visiteurs dans les environs. La plus grande statue de Bouddha du monde gît, au propre sens du terme, à quelques kilomètres de là plus au sud. Si les voyageurs intrépides optent pour un retour en train à Yangon, il existe aussi des vols réguliers.

Grand bouddha couché de Mawlamyine

Avec encore bien d’autres curiosités intactes, un deuxième voyage au Myanmar s’impose.

André Seiler
André SeilerProduct Manager Asia

Tél. +41 58 569 90 35
Email: direct@travelhouse.ch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *