Le trekking du Kilimandjaro – Conseils et astuces pour l’ascension du sommet

Le trekking du Kilimandjaro – Conseils et astuces pour l’ascension du sommet

Suzanne Lehmann, 7. décembre 2018

Neige, glacier, altitude… Voilà à première vue des termes que l’on n’associe pas vraiment à l’Afrique et pourtant, la Tanzanie offre exactement tout ce qu’il faut aux visiteurs actifs pour qui ces mots font palpiter plus fort le cœur: un trekking sur la plus haute montagne d’Afrique, le Kilimandjaro.

Objectif en vue, le toit de l’Afrique

Conditions préalables pour une ascension du Kilimandjaro

Ceux qui croient que l’ascension du toit de l’Afrique, autre nom donné au Kilimandjaro, ne s’adresse qu’à des alpinistes chevronnés, se trompent totalement. Les randonneurs, disposant d’une bonne forme et d’une condition de base solide, peuvent, grâce à une préparation appropriée, réaliser bientôt cet objectif. Travelhouse Africa avec ses partenaires de longue date sur place, est en ce sens leur voyagiste de confiance.

Saison idéale

Un trekking sur la plus haute montagne d’Afrique peut s’effectuer toute l’année. La montagne étant dotée d’un propre microclimat, les marcheurs rencontreront forêt humide, versants secs et poussiéreux parsemés d’éboulis rocheux, neiges éternelles ainsi qu’ensoleillement, pluie, neige ou grêle. À une altitude d’environ 3800 m, les nuages restent souvent suspendus; préparez-vous donc à y trouver la pluie à cette hauteur ou en dessous, même en période sèche. Juin est le mois le plus froid pour un trekking, De plus, la période des pluies en Afrique orientale a lieu entre avril et juin, ce qui convient moins à des vacances balnéaires ou à un safari avant ou après le trekking. Au départ du trekking, il règne toute l’année des températures de 25 à 30 °C. Par contre, au sommet, vous pouvez trouver en toute saison des températures allant du 0 au -20 °C. Donc, la variété est ici garantie, que ce soit au niveau du climat ou des paysages. Faites vos bagages en ce sens.

Le beau temps n’est pas toujours évident

Beaucoup de chemins mènent au Kilimandjaro

Le sommet du Kilimandjaro peut s’atteindre en empruntant divers itinéraires. Nous vous conseillons volontiers pour vous indiquer l’itinéraire qui vous correspond le mieux. La route Marangu est la seule vous permettant de dormir dans des refuges en dur avec dortoirs. De même, la célèbre route Machame ne peut s’arpenter qu’avec nuit sous tente igloo et l’ascension est différente de la descente. Vous y logez pour la nuit sous des tentes dans des campement. Veillez à prendre un sac de couchage protégeant du froid (jusqu’à -20 °C recommandé) ainsi qu’un matelas. D’autres itinéraires tels que la Rongai-Route, la Lemosho-Route ou la Shira-Route, différents selon la montée ou la descente, disposent de campements mais sans infrastructures sanitaires pour certains et exigent un pied plus sûr ou de ne pas souffrir du vertige.

Logement en refuges au Kilimandjaro

Itinéraires avec campement de tentes

Équipement:autant que nécessaire et aussi peu que possible.

Lors de votre réservation, nous vous fournirons une liste complète de choses à emporter. Pour votre orientation, nous conseillons l’équipement suivant: bon sac de couchage (jusqu’à -20 °C), matelas de couchage (pour les nuits sous la tente), sous-vêtements thermiques, bonnet et gants chauds, lunettes de ski, lampe frontale, chaussures de trekking ou de randonnée bien adaptées et, selon votre goût, bâtons de trekking Le sac à dos de jour, porté par soi-même, devrait contenir anorak, vêtements plus chauds à changer durant la journée (pullover, veste coupe-vent, etc.), protection solaire; kit de secours, appareil photo, jumelles ainsi qu’eau potable et collations. Notre conseil: les deux bagages, le principal et le sac à dos de jour doivent être imperméables.

De la jungle…

… à la limite des arbres…

… à travers un paysage rocailleux…

… jusqu’aux neiges éternelles du sommet

Votre guide

Travelhouse Africa organise votre trekking du Kilimandjaro en tant que voyage individuel afin de vous faire bénéficier du maximum de souplesse à votre arrivée, d’un éventuel avant-programme ou d’une prolongation avec safari ou séjour balnéaire. Vous serez bien sûr accompagné dans votre équipée montagnarde d’un guide de montagne local, fort compétent, professionnel, expérimenté et parlant anglais ainsi que de l’équipage qu’il aura constitué. Ainsi votre petite caravane de 2 randonneurs se montera bien vite à 10 personnes, 1 à 2 cuisiniers qui malgré de simples moyens dans cet environnement, sauront vous choyer avec de bons plats fortifiants du matin au soir ainsi que 3 à 5 porteurs qui s’occuperont de votre bagage et autres paquets et enfin un guide assistant pour aider le guide de montagne.

Guide précieux

Si le toit de l’Afrique vous fascine autant que nous, ne manquez pas de nous téléphoner ou faites-vous conseiller dans l’une de nos succursales. Nous sommes heureux de vous accompagner au sommet de votre destination à 5895 m d’altitude.

Sur le toit de l’Afrique

Suzanne Lehmann
Suzanne LehmannSuzanne Lehmann Product Manager Africa bei Travelhouse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *